L’arbre de fer

 

arbre de ferFévrier et voilà que sont apparues les fleurs du Parrotia Persica ou « arbre de fer« , aussi appelé « arbre perroquet« .

Cet arbre à port étalé nous surprend toujours : par ses fleurs qui apparaissent sur le bois bien avant les feuilles et qui ressemblent à des araignées d’un beau rouge ; puis ce sera  à l’automne pour se « régaler » de ses couleurs mêlant le vert, le jaune,l’orange, le cramoisi et le pourpre. Son écorce est décorative et s’exfolie en plaque sur des sujets âgés de 10 ans, comme les platanes.

Le Parrotia Persica tient son appellation  du nom de son découvreur FW Parrot (1792-1841)naturaliste et professeur de médecine allemand, lors d’un voyage en Perse (Iran). On lui donne aussi le nom d’hêtre de Perse. Il a été introduit en Europe en 1841. Le nom « d’arbre de fer » a été donné par les anglais en raison de la dureté de son bois. On trouve des outils fabriqués avec ce bois qui sont datés de plus de 2000 ans.

Planté isolé pour mieux profiter de ses splendeurs, cet arbre très résistant  supporte jusque – 25 ° et aime les sols acides. Il est de la famille des hamamelidacae et peut atteindre 5 à 10 m en 20 ou 30 ans. Le Parrotia Persica « pendula » à branches très retombantes ne dépasse pas 3 m de haut.

 

Ce contenu a été publié dans arbres. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.